Adriano, 4 ans

Adriano, né au Nepal, avait 4 ans quand il fut adopté par un couple roumain. Peu de temps après son adoption, sa famille adoptive déménagea avec lui pour s’installer au Royaume-Uni de manière permanente. C’est alors que les autorités compétentes népalaises demandèrent au SSI de leur transmettre tous les 6 mois et pendant les 2 années à venir un rapport post-adoption leur permettant de s’assurer du bien-être et du bon développement de l’enfant.

Dès les premières investigations faites par le SSI, il apparut qu’Adriano était un petit garçon affectueux et s’intégrant bien et sans heurts dans sa nouvelle famille et dans son nouveau pays. Cependant, il s’avéra que ses parents adoptifs lui avaient menti, en lui racontant qu’il était leur vrai fils biologique, mais qu’ils avaient dû le placer temporairement en orphelinat après sa naissance en attendant leur émigration vers le Royaume-Uni. Chaque fois qu’Adriano faisait des bêtises, ses parents adoptifs le menaçaient de le renvoyer à l’orphelinat, comme il l’avaient déjà prétendument fait une fois.

En collaboration avec les services sociaux locaux, le SSI sensibilisa les parents adoptifs d’Adriano aux besoins affectifs et psychologiques d’un enfant adopté. Le couple commença progressivement à expliquer à leur fils sa vraie histoire personnelle, ce qui permit que les droits d’Adriano à connaître ses origines soient respectés, et ce qui permit aussi de créer un cadre plus rassurant dans lequel grandir.

(*) Les situations et noms ont été changé pour des raisons de confidentialité .