Secrétariat Général

Protéger les enfants et réunir les familles au-delà des frontières depuis 98 ans

Témoignages

"Bien que nous ne soyons plus époux, nous sommes en mesure de nous occuper de notre fille. Elle a grandi sans amertume à l'égard de l'un et de l'autre. La médiation a cette capacité de réinstaurer du respect et de la dignité dans une famille, quand une relation de couple s'est malheureusement détériorée. "

Un père


"Les procédures étaient complexes et longues, avec beaucoup de va-et-vient entre les deux pays. [...] Nous avons choisi d'aller en médiation pour tenter d'accélérer
les choses. Là, nous avons réalisé que nous pouvions parler de tout et régler des questions qui allaient de toute façon surgir plus tard [...] par exemple, comment organiser au mieux les vacances. "

Une mère et un père

"Maintenant, c'est la guerre entre les législations. Les tribunaux ici me donnent la garde [...] mais ce droit de garde n'est pas reconnu dans le pays de résidence de mon mari [...] alors je suis bloquée, je ne peux pas emmener mon enfant dans le pays où vit mon mari, parce que je cours le risque de ne pas pouvoir le ramener dans le mien. [Mais] je ne veux pas empêcher mon mari de voir son enfant. "

Une mère

"Par exemple, on a convenu que nos enfants suivraient un cours d'espagnol une fois par semaine pour ne pas oublier ma langue et celle de leurs grands-parents, avec qui ils parlaient toujours quand ils habitaient ici."

Un père



"Cela me dérangeait que l'on me "donne l'ordre" d'aller en médiation. La première fois que l'administrateur m'a téléphoné, j'étais réticent parce que j'ignorais que le dispositif était aussi neutre."

Un homme

"Si les gens en savaient plus, ils essaieraient peut-être la médiation avant d'engager une procédure judiciaire, et ça leur permettrait d'éviter beaucoup de souffrance et de stress, surtout pour les enfants"

Une femme

"Il a été convenu entre nous que les enfants me rejoindraient ici pour l'école secondaire. Ce sera cet été et j'en suis très heureux. Nous n'en serions pas là si j'avais continué avec les procédures judiciaires contre mon ex-femme et j'aurais déboursé une somme astronomique depuis 2008. "

Un père

 

 

FacebookIcon Instagram icon LinkedIn ConnectAID icon

Child Friendly Games

Child Friendly Games ISS